Théâtre

Les théâtres passent en ligne – 18ème du mois – Mai 2020

8 mai 2020

(ARTICLE COMPLET)

Samedi 14 mars, l’annonce tombe. Tous les lieux jugés “non essentiels” doivent fermer. Les salles de théâtre sont dans cette triste liste des futilités. Alors un à un, les rideaux sont tombés, laissant leurs adeptes confinés sans leurs théâtres adorés. Alors certains d’entre eux ont cherché des parades pour maintenir le lien avec leur public…

FUNAMBULE THEATRE : le théâtre derrière son écran TV

Au Funambule Théâtre, passé le « coup de massue du samedi 14 mars » dixit le responsable de la communication Tristan Presti, toute l’énergie a d’abord été portée dés le lundi sur les aspects administratifs (chômage partiel des employés, contacts avec les compagnies etc.) Mais dés le mardi, les idées ont germé et la priorité était de « continuer à faire notre métier, à proposer des spectacles en dépit du confinement à un moment où on en a plus que jamais besoin. » C’est alors qu’est née la FUNAMBULE TV. Totalement gratuite, il  assure qu’elle  « ne génére aucun revenu mais son objectif secondaire est de nous permettre de continuer à exister, à parler de nous ». Le principe est simple : grâce à la solidarité de nombreuses compagnies qui jouent ou ont joué au Funambule, un spectacle par jour est mis en ligne en vidéo, pour une durée de 48H. Pendant la diffusion, un chat en direct est proposé avec les comédiens ou les metteurs en scène « pour garder le côté convivial du “verre l’amitié” qui avait lieu après les spectacles » explique-t-il. Ce qui semble régner néanmoins, c’est l’incertitude ambiante « personne ne sait quand on pourra ré-ouvrir, c’est le flou total ». Mais ce qui est sûr, c’est que cette web tv s’arrêtera au moment de la ré-ouverture, avec des « spectateurs en chair et en os ».  Même si il a conscience que « le théâtre filmé, ça ne rend jamais bien », cette alternative était pour lui et pour les compagnies, la seule possible. « C’est une manière de continuer à jouer ! Et les spectateurs sont nombreux à saluer l’initiative et promettent de revenir voir ces mêmes spectacles dés que le rideau se lèvera de nouveau »

Facebook : https://www.facebook.com/LeFunambuleMontmartre/ // Twitter : @FunambuleM // Instagram : @theatre_lefunambule // You Tube : FUNAMBULE TV

THEATRE DE LA VILLE : des mots de poètes susurrés au téléphone par des comédiens

L’idée avait déjà été imaginée et mise en place en février dernier par Emmanuel Demarcy-Mota, directeur artistique du Théâtre de la Ville, Fabrice Melquiot, auteur, et le collectif artistique. L’objectif était le suivant : « favoriser la rencontre avec de nouveaux publics » comme nous l’explique Audrey Burette, Responsable Communication et Presse du Théâtre de la Ville. C’est avec la pièce Rhinocéros de Ionesco que ces Consultations Poétiques avaient débuté dans le Centre commercial Italie 2, les centres hospitaliers, les librairies, les bibliothèques, les établissements scolaires, les maisons d’associations. « Puis il a fallu réinventer le concept avec l’arrivée du confinement. D’où l’idée de le faire par téléphone. Emmanuel s’est demandé quoi faire. Il n’avait pas envie de faire des programmations en streaming…même si il va peut-être y réfléchir si le confinement perdure. Pour lui, ce qui prime c’est la relation. Le public vient au théâtre pour voir et sentir des « vrais » gens, donc ce lien téléphonique répond parfaitement à ce besoin là ». Aujourd’hui, ce sont 20 comédiens qui se prêtent au jeu. « On espére bientôt 50 »  Alors pour guérir par les mots, vous réservez votre créneau gratuitement en ligne, un.e comédien.ne vous rappelle, et pendant 20 minutes, vous échangez sur votre situation, vous parlez poésie et il ou elle finit en vous lisant un poème.

Dans les autres initiatives à venir, des consultations scientifiques avec l’astrophysicien Jean Audouze, le biologiste Georges Chapoutier et le physicien Kamil Fadel et surtout « continuer à créer avec toute la troupe. L’idée étant de faire naître une dramaturgie autour de plusieurs grands auteurs du XXe siècle : Camus, Ionesco, Horváth, Miller, Pirandello, Vitrac, Pessoa qui ont connu et traversé les grandes épidémies du XXe siècle ou les grandes crises sanitaires. Près de 30 acteurs sont mobilisés. Cette pièce sera la première création présentée dés la sortie de cette période… »

Facebook : https://www.facebook.com/TheatredelaVille.Paris/// Twitter : @TheaVilleParis // Instagram : @theatredelaville_paris // Lien pour s’inscrire aux consultations poétiques : ICI

THEATRE LEPIC : quizz et récits de quartiers

Adrien Castelnau, Directeur du Théâtre Lepic, ne peut pas se permettre de mettre en place les initiatives de ses pairs. Alors, après avoir reporté tous les spectacles qu’il pouvait, annulé les autres, et conscient qu’il n’a évidemment pas la main sur la durée de ce confinement, il a cherché à nous rassurer : « Nous sommes dans l’attente. Je ne dirais pas que nous sommes inquiets, vous savez, dans notre secteur, ça va, ça vient, ça a toujours été comme ça. Donc on se concentre sur l’après. La peur c’est la réouverture en été. Est-ce que les gens auront envie de s’enfermer à l’approche des beaux jours ? Je pense qu’ils voudront surtout retrouver leur vie sociale avec leurs amis et leur famille, en terrasse. Et financièrement peut-être vaudra-t-il mieux repousser l’ouverture à septembre plutôt que d’ouvrir trop tôt et perdre finalement plus d’argent vu les frais d’exploitation qui seront engagés. ». Mais conscient du rôle des lieux culturels comme le sien, il tient à garder le lien. Alors tous les jours sur les réseaux sociaux, une phrase mystère est dévoilée. A vous de trouver de quelle pièce elle a été tirée ! Autre projet, mettre en avant tous les mardis soirs, sur le compte Instagram via un podcast, le fameux Club R-26 à travers la lecture du journal intime d’une jeune adolescente de 19 ans, Jacotte Perrier, qui en 1944, du haut de son appartement au sommet de la butte Montmartre dévoilait son quotidien.  «  Ca n’est pas du théâtre, certes, mais j’aime l’idée de partager les histoires de notre quartier »

Facebook : https://www.facebook.com/theatrelepic/  // Twitter : @TheatreLepic // Instagram : @Theatrelepic

THEATRE DE L’ATELIER : Cyrano en toute intimité

Avec pour seul objectif d’ « offrir un peu d’évasion, une petite curiosité, une virgule dans cette longue phrase de l’enfermement. » Marc Lesage, directeur du Théâtre de l’Atelier a souhaité proposer, à l’initiative du comédien Jacques Wéber, « une création en confinement ». L’idée est  simple. Pendant toute la période du confinement, l’acteur publiera toutes les semaines sur leur site, leur compte Facebook et Instagram, une pastille vidéo du processus de création d’une nouvelle pièce, Cyrano Intime, qui sera présentée en chair et en os à la sortie. L’acteur se confinera/confrontera à un de ses personnages fétiches qui l’a accompagné pendant toute sa carrière. Au programme : extraits du texte, anecdotes, commentaires etc.

Facebook : https://www.facebook.com/TheatreAtelier/ // Site: http://www.theatre-atelier.com // Instagram :@letheatredelatelier

(EXTRAIT PUBLIE DANS LA VERSION PDF DU 18ème DU MOIS)

(EXTRAIT PUBLIE DANS LA VERSION EN LIGNE DU 18ème DU MOIS)

https://www.18dumois.info/cinq-aventures-en-ligne-pour-vous-distraire.html

 

 

Il était une fois… 2019