Coup de coeur

“Répétitions” ou les dessous de la pièce “Intra Muros” d’Alexis Michalik

17 février 2020

Lorsque vous les voyez sur scène, ils sont beaux, sûrs d’eux, éloquents. Chaque geste, chaque pause, chaque mot est pesé, maîtrisé. Ils savent quand laisser respirer leur texte pour vous offrir le temps de rire, d’encaisser ou de pleurer.

 
Ils s’écoutent, se répondent. Une vraie chorégraphie. C’est virevoltant.
Tout ça (lorsqu’ils sont bons), a l’air d’un naturel déroutant.
Rien de plus simple que de jouer mmm ?
 
Et pourtant…
 
Pourtant, le travail qu’il a fallu abattre parfois, pour en arriver là, est bien au delà de tout ce que vous pourriez imaginer.
En fait, tout a été calculé.
En fait, le metteur en scène ne les a pas lâchés ! Parfois même, jusqu’à les faire craquer.
En fait, ils ont parfois été fatigués, mauvais, ont douté.
En fait, ils ont répété, re-répété, re-re-répété, re-re-re-re-repété, jusqu’à ce que ce soit parfait.
 

Regard de comédien attentif et émerveillé. On imagine Alexis Michalik l’encourager…©Lucie Créchet

 

Ce sont les ficelles de la “magie” théâtrale que propose de nous dévoiler Lucie Créchet dans son documentaire “Répétitions“.
 
Pendant les six semaines de création de la pièce “Intra Muros” d’Alexis Michalik, l’acteur, réalisateur et metteur en scène aux multiples Molières, elle a posé sa caméra et elle a observé. Tout simplement. Petite souris n’intervenant à aucun moment, elle s’est “contenté” de filmer l’évolution des répétitions. Le parti-pris épuré, sans interview, sans voix off, ni autre intervention de sa part permet une mise en relief brute. Son oeil de réalisatrice scrute et capte tout le travail minutieux, presque besogneux, des 5 comédien(ne)s, du metteur en scène, du musicien, et de l’assistante à la mise en scène pendant la création de la pièce de théâtre.
 

Attente, détente, concentration, dialogue…© Lucie Créchet

 

On y découvre les méthodes de travail, les rituels, les moments de pause et de doute, les joies, les silences, les rebellions, les émotions, les suggestions, les respirations de cette équipe unie vers un objectif commun : la première.
 
Jusqu’au jour J où avec beaucoup d’émotion, sa caméra se pose sur le public…au coeur duquel se trouve le regard anxieux, ému et fier d’Alexis Michalik.
 
Pour plus d’infos sur le documentaire, c’est ici :
 
Pour voir la bande-annonce et louer ou acheter le film documentaire :
 
PROCHAINES PROJECTIONS
 
– Samedi 29 février à 18h30 à La Barbacane, Place du 8 mai 1945, 78650 Beynes
 
– Mardi 21 avril à 20h00 au Lucernaire, 53, rue Notre-Dame-Des-Champs, 75 006 Paris : 
 
Pour aller voir la pièce à Paris, c’est jusqu’au 31 mars à la Pépinière Théâtre : https://www.billetreduc.com/185291/evt.htm

Il était une fois… 2019